La route des vins Québécois

Terrasse-vignoble-Sainte-PétronilleVous aimez le vin, les paysages bucoliques et les gens passionnés? Vous cherchez une idée d’escapade en ce début d’été? Partir en ballade sur la route des vins de chez nous, c’est voir les ceps et les grappes, rencontrer des vignerons passionnés, visiter d’accueillantes salles de dégustation et, surtout, découvrir des produits surprenants !

L’Association des vignerons du Québec propose une division de notre territoire en cinq régions vinicoles. Les deux plus connues sont sans doute les Cantons-de-l’Est et la Montérégie, mais la route des vins passe aussi par l’Ouest, le Centre et l’Est du Québec. Parions qu’il y a un vignoble qui reçoit les visiteurs près de chez vous!

L’histoire d’amour entre le vin et les Québécois ne date pas d’hier. Lorsque Jacques Cartier explora le fleuve Saint-Laurent, en 1535, il nota la présence de vignes sauvages sur l’Île d’Orléans, à qui il donna le nom de Isle de Bacchus, en référence au dieu romain de l’ivresse. En 1608, lorsque Samuel de Champlain s’installa sur le site de la future ville de Québec, il y planta des vignes françaises, mais celles-ci ne survécurent pas à l’hiver. Qu’à cela ne tienne! Au fil des siècles, on continua les vinifications avec des vignes arbustives locales. Si les résultats furent longtemps peu concluants, la viticulture prit son envol dans la seconde moitié du XIXe siècle, lorsque l’on se mit à cultiver des variétés de raisins en provenant d’hybrides nord-américains et de croisements européens.

couverture

LA VITICULTURE QUÉBÉCOISE MODERNE

Diplômé de l’Institut d’Oka en agronomie, Joseph-O. Vandal est considéré comme le père de la viticulture québécoise moderne. En 1939, il fut embauché à l’Université Laval comme chercheur puis professeur de génétique et développa de nombreux cultivars adaptés au climat québécois. Ses recherches et expériences balisèrent le chemin pour la cinquantaine de vignerons qui cultivent et transforment amoureusement la vigne aujourd’hui, principalement au long et au sud du fleuve Saint-Laurent. À ce jour, les vins des membres de l’Association des vignerons du Québec totalisent plus de 530 médailles d’excellence obtenues lors de concours nationaux jugeant de la qualité des vins. On en a fait du chemin!

degustation-vignoble

UNE COULEUR BIEN À NOUS

Mais qu’est-ce qui fait la valeur d’un bon vin? « Des ingrédients de première qualité et un vinificateur de talent », tranche Diane Dion, propriétaire avec Conrad Brillant du vignoble La Source à Marguerite, sur l’Île d’Orléans. Mais nos vins sont-ils aussi bons que les vins français ou californiens? « À leur façon, tout à fait, dit Nathalie Lane, copropriétaire du Vignoble Ste-Pétronille avec son mari, Louis Denault. Nos vins sont principalement des vins d’assemblages. Ils ont leur personnalité propre étant donné qu’ils sont fait à partir de cépages qui nous sont propres. Quant à notre sol, il convient tout à fait, à condition de bénéficier du nombre adéquat d’heures d’ensoleillement pendant la belle saison. » Une opinion que partage madame Dion: « Fabriqués avec du raisin provenant d’hybrides américains, nos vins ont leurs propres couleurs, leurs propres qualités. Il est inutile voire injuste de les comparer à des vins de cépages tels les cabernet-sauvignons ou les pinots noirs. Il faut faire preuve d’ouverture d’esprit et se permettre de goûter autre chose. À tout coup, les gens sont surpris. Un bon vin n’est pas nécessairement un vin qui imite les vins français. » Qu’on se le dise! Il faut faire preuve d’ouverture d’esprit et se faire confiance. Un vin qui nous plaît est d’ores et déjà un bon vin…

vignoble-ste-petronille-155

PRÉPARER SON ITINÉRAIRE

La plupart des vignobles accueillent des visiteurs tout l’été. C’est l’occasion de déguster leurs produits et de visiter leurs installations en toute simplicité et décontraction. Quant à la période des vendanges, elle est fonction des cépages et de la région, mais elle a généralement lieu, à peu près, de la fin septembre à la mi-octobre. Il existe dix-sept vignobles membres de l’Association des vignerons du Québec dans les Cantons-de-l’Est et seize en Montérégie. Sept vignobles attendent également votre visite dans l’Ouest-du-Québec, cinq dans la région du Centre-du-Québec et dix dans la grande région de Québec, dite l’Est-du-Québec. La plupart des vignerons proposent la dégustation de leurs vins depuis leur boutique. Plusieurs offrent aussi des services de restauration ou des aires de pique-nique. Il est parfois possible de participer aux vendanges. Que du bonheur!

La meilleure façon de préparer votre itinéraire, et de profiter au maximum des possibilités qu’offre la région que vous aurez choisie, consiste à visiter le site Internet de l’Association des vignerons du Québec. Choisissez votre région, entrez vos critères de sélection, et l’outil de planification établira pour vous la liste des vignobles à visiter. Si vous souhaitez participer aux vendanges, sachez que celles-ci se déroulent généralement en très peu de jours, entre la mi-septembre et la fin octobre. Pensez donc à réserver d’avance!

POUR EN SAVOIR PLUS

Association des vignerons du Québec

http://www.vinsduquebec.com/fr

VignobleSte-Pétronille

 

 

Publicités

Quand le thé fait voyager

Boseong_plantation-de-thé

Saviez-vous que le thé est la boisson la plus consommée à travers le monde ? Qu’il en existe autant de variétés que de vins ? Que les Chinois en buvaient déjà des siècles av. J.-C. ?

Le nom scientifique de l’espèce du théier dont les feuilles sont destinées à nos théières est Camellia sinensis. À l’instar des cépages de nos vignes, il en existe une grande diversité de cultivars. Apprécié par des millions d’adeptes, ce breuvage originaire de Chine est synonyme de multiplicité de goûts, mais aussi de réconfort et d’hospitalité. Modelé au fil des siècles par les cultures les plus diverses, l’art de boire le thé est pluriel. Le thé a tout d’abord fait sa marque en raison de ses propriétés stimulantes, mais, pour notre plus grand bonheur, il peut également s’enorgueillir d’être riche en composés chimiques bénéfiques pour la santé. La recherche de pointe démontre en effet que certaines variétés de thé vert présentent une très forte concentration en catéchines, de précieuses molécules ayant la propriété de bloquer certains mécanismes utilisés par les cellules cancéreuses pour se multiplier. À consommer donc sans modération !

tous-les-thes

UN DÉLICE MILLÉNAIRE

Originaire de Chine, le thé est d’abord apprécié pour un usage médicinal, notamment en raison de ses propriétés stimulantes. Dès la fin du VIIe siècle, alors que les Chinois l’adoptent peu à peu en tant que boisson nationale, il fait partie des échanges commerciaux avec les pays voisins et est adopté par les Mongols, les Turcs et les Tibétains. À Lhassa, on l’additionnait de sel et de beurre de yack ou de lait de chèvre. Symbole d’hospitalité, cette boisson salée est encore servie aujourd’hui. Introduit au Japon par les moines bouddhistes dès le IXe siècle, le thé y est ritualisé et élevé au rang d’art de vivre.

 SamovarélectriqueÀ partir du XVIIe siècle, on le retrouve en Iran, en Turquie, en Afghanistan et en Russie où sa consommation se répand avec l’invention du Samovar. Dans sa forme traditionnelle, la partie centrale de cette bouilloire contenait du charbon destiné à chauffer l’eau contenue dans la partie basse, munie quant à elle d’un robinet. La partie du haut contient une infusion de thé noir très fort. Le principe consiste à permettre à chaque convive de se préparer une boisson à son goût en allongeant à sa convenance une petite quantité de thé concentré avec l’eau chaude. De nos jours, les samovars sont évidemment électriques.

 

 

FIVE O’CLOCK TEA

OLYMPUS DIGITAL CAMERAC’est au début du XVIIe siècle que les premières cargaisons de thé touchent le sol d’Amsterdam puis de Londres où l’exquis breuvage est rapidement adopté par la cour et la bourgeoisie. Avec l’instauration du five o’clock tea, par Anna de Bedford, il se propage bientôt dans toutes les classes de la société. Il s’additionne alors de sucre et d’un nuage de lait et s’accompagne de sandwichs, de scones ou de gâteaux. En Inde, où les Britanniques en débutent la culture au cours du XIXe siècle, on l’apprécie souvent très corsé, mélangé à des épices ou à des aromates. On peut aussi le faire bouillir dans du lait : c’est le thé chai. En Algérie et au Maroc, le service du thé à la menthe obéi à un incontournable rite d’hospitalité. Préparé dans une théière de métal, il est sucré, puis versé dans des verres en levant très haut la théière pour le faire mousser. Délicieux !

feuilles de thé et théière

OÙ BOIRE SON THÉ?

 À travers le Québec, des maisons, salons et boutiques de thé poussent comme des champignons ces dernières années, chaque commerce ayant sa propre personnalité. Voici quelques suggestions. N’hésitez pas à me faire part de VOS bonnes adresses.

À QUÉBEC ET MONTRÉAL

Les dégustateurs importateurs de la maison Camellia Sinensis parcourent le monde à la recherche des produits de terroir de la plus haute qualité afin d’offrir à leur clientèle une expérience à nulle autre pareille. Une visite chez ces spécialistes de haut niveau permet de s’initier aux diverses variétés et cultivars ainsi qu’aux techniques d’infusion. En plus de pouvoir déguster les produits sur place, vous pourrez si vous le désirez rapporter à la maison tout ce qui est nécessaire à la prolongation de votre plaisir. La boutique offre des milliers de produits allant des thés les plus exotiques aux accessoires. La maison offre aussi des conférences et des ateliers pour permettre aux néophytes intéressés de parfaire leurs connaissances.

624 Rue Saint-Joseph Est, Québec, (418 525-0247)

351 Rue Émery, Montréal, (514 286-4002)

http://camellia-sinensis.com

Camillia sinensis

À QUÉBEC

Depuis peu, Sebz offre une alternative de choix aux amateurs et thé et d’ambiance « lounge ». Enveloppés par une musique aux accents jazz, on accompagne son thé de plats de nouilles ou de friandises asiatiques.

67 René-Lévesque Est (coin Turnbull), 
Québec, (418 523-0808)

http://www.sebz.ca

À MONTRÉAL

Dans un créneau plus traditionnel, le Ritz-Carlton sert quant à lui le thé à l’anglaise c’est-à-dire avec des scones, des sandwichs au foie gras et des pâtisseries maison, dans le confort et l’élégance de la Cour des Palmiers. Le service est assuré tous les jours de l’année, mais sur réservations seulement. So british ! Une expérience à vivre au moins une fois dans sa vie…

1228 Rue Sherbrooke O., Montréal, (514-842-4210, ext. 1222)

http://www.ritzmontreal.com/dining/afternoon-tea-fr.html

EN MONTÉRÉGIE

Au centre-ville de Saint-Hyacinthe, le salon L’heure du thé propose une impressionnante quantité de gâteries pour accompagner le fin breuvage. On peut y déguster une centaine de variétés du divin breuvage et, surtout, l’accompagner d’une toute aussi impressionnante variété de pâtisseries.

700, rue des Cascades, Saint-Hyacinthe, (450-252-1245)

http://www.lheureduthe.ca

POUR EN SAVOIR PLUS

Richard Béliveau, Ph. D., Denis Gingras, Ph. D., « Les aliments contre le cancer : la prévention et le traitement du cancer par l’alimentation », 2005, Les éditions du Trécarré.

Maison de thé Camellia Senensis, « Thé Histoire Terroirs Saveurs », 2009, Les éditions de l’homme.

 

Voir les pingouins voler en Chaudières-Appalaches

CrÇdits-Croisiäres Lachance

Amateurs d’écotourisme, sachez que la région touristique de Chaudière-Appalaches, près de Québec, recèle des trésors. À commencer par une faune hors de l’ordinaire. À cette époque de l’année, la saison débute en beauté puisque les pingouins de l’archipel de l’Isle-aux-Grues vous attendent !

 CrÇdits Croisiäres Lachance

La faune et la flore québécoises sont d’une grande richesse, c’est bien connu, mais les alentours de Montmagny et de ses îles se distinguent en ce que le coin est un véritable paradis pour ornithologues en herbe. On connaît déjà la région comme le point de rassemblement des oies des neiges, au printemps et à l’automne mais, de la mi-mai à la mi-juin, environ, c’est bel et bien pour observer des petits pingouins que les amoureux des oiseaux montent à bord de l’un ou l’autre des bateaux de la flotte de la famille Lachance pour partir en croisière d’observation. Une expérience inoubliable !

OLYMPUS DIGITAL CAMERAEH OUI ! IL VOLE !

Cousin du grand pingouin, l’adorable petit pingouin habite les côtes tempérées et boréales de l’Atlantique Nord et vient faire son nid dans les fissures et les éboulis de roches des îles de l’estuaire et du golfe Saint-Laurent. Et oui, il vole vraiment ! Le fait est que l’on confond souvent les pingouins avec le manchot, qui vit dans l’hémisphère sud et dont les ailes sont trop courtes pour lui permettre de voler.

Croisiere Lachance_CrÇdits Louis Chamberland (4)Après une agréable croisière dans l’archipel, pendant laquelle le capitaine nous en apprend beaucoup sur l’histoire de la région et le mode de vie des insulaires, le bateau s’approche suffisamment des oiseaux pour nous permettre de les voir voler, d’observer leur lieu de nidification et de les prendre en photo, ce qui est très apprécié. Fait à signaler, un guide expérimenté d’Ornitour prend alors la relève afin de partager son savoir en matière d’ornithologie avec les passagers, tout en ayant le souci de garder l’information accessible aux néophytes.

Amoureux des oiseaux et de la mer, il s’agit d’une excursion à ne pas manquer, alors à vos appareils photos !

Ornitour (http://www.ornitour.net) est une entreprise écotouristique qui propose une multitude de forfaits et de visites en nature, toutes destinées à vous faire découvrir la richesse du patrimoine et l’histoire de ce petit coin de paradis.

La famille Lachance (http://croisiereslachance.com) a donné à la région plusieurs générations de navigateurs et son histoire est intimement liée à la région. Elle exploite aujourd’hui plusieurs bateaux proposant diverses croisières et excursions entre Montmagny, Berthier-sur-Mer, Grosse-Île et L’Isle aux Grues.

 Les départs pour la croisière aux petits pingouins se font de la marina de Berthier-sur-Mer, de la mi-mai à la mi-juin. Pour réserver :

http://www.croisieresaml.com/planifiez-votre-croisiere/montmagny-et-les-iles/croisiere-aux-petits-pingouins/detail/?lieu=9&categorie=&page=1

Le Vent des åles- CrÇdits Louis Chamberland

 

Québec, ville préférée des amoureux

fontaine-de-tourny

On s’accorde généralement à dire que Québec se distingue autant par son romantisme que par sa beauté. C’est sans doute ce qui fait qu’elle demeure la ville préférée des amoureux ! Vous pensez y faire un saut avec votre douce moitié dans les prochains jours ? Suivez le guide !!

Feux-1

Un feu d’artifice d’activités romantiques 

Jusqu’au 21 août 2013, les spectacles pyromusicaux sont de retour sur le fleuve en face de Québec et Lévis, dès 22 h 30, les mercredis et samedis. Entre autres nouveautés, on compte cette année une association remarquable avec quelques événements et attraits touristiques majeurs.

Feux-2

Le 14 août prochain, c’est en collaboration avec le Musée de la civilisation que les visiteurs seront plongés dans l’effervescence et le dynamisme de Paris à la Belle Époque. La prestation pyrotechnique, inspirée de l’exposition « Paris en scène 1889-1914 », débutera avec la présence d’accordéonistes sur les quais du Vieux-Port de Québec. L’ensemble évoquera l’atmosphère des bals-musettes de cette époque de fêtes et de liberté ! Exceptionnellement, le Musée de la Civilisation donnera accès à l’exposition « Paris en scène 1889-1914 », de 20 h à minuit. Un must !

Galerie4

Le samedi 17 août, c’est Wendake qui sera à l’honneur, alors que les feux embraseront le ciel au-dessus du fleuve Saint-Laurent, cours d’eau d’une importance capitale pour les Premières Nations. Avant le lancement des pièces pyrotechniques, des danseurs et chanteurs wendats déambuleront sur les quais. Afin de permettre au public d’admirer le patrimoine de cette communauté d’importance, tous les artistes seront vêtus d’habits traditionnels et effectueront des danses et des chants folkloriques en jouant de la musique avec divers instruments traditionnels (tambours à main et machikoués). Envoûtant !

Feux-1

Le 21 août, dernier soir de l’événement, les rythmes militaires résonneront à l’unisson des Grands Feux. L’organisation prévoit une soirée des plus animées pour conclure en beauté cette édition. La Fanfare du 27e Bataillon de Chasseurs Alpins d’Annecy, directement venue de France pour le Festival international de Musiques militaires de Québec, défilera sur les quais, donnant le ton au spectacle de clôture. Inoubliable !

Louis Joliet 1

En croisière sur le fleuve

Les soirs de feux d’artifice, les Croisières AML vous convient pour leur part à des soupers romantiques tout à fait particuliers. Encore une fois, les passagers de Croisières AML sont aux premières loges pour contempler le spectacle du pont d’un bateau offrant des soupers-croisières en différentes formules. Quoi de plus romantique ? Je vous recommande tout particulièrement le forfait tapis rouge ! Vous m’en donnerez des nouvelles… L’embarquement se fait à 18 h.

Louis Joliet 3

Si vous êtes plutôt matinaux, tous les samedis et dimanches de l’été, Croisières AML offre des brunchs-croisières… D’autres forfaits sont disponibles jusqu’à la fin de l’été, selon vos goûts et votre humeur. Renseignez-vous ! http://www.croisieresaml.com/

Ozalik1

À Wendake

Du mercredi au samedi, jusqu’au 17 août, les romantiques ne voudront pas manquer Ozalik, un spectacle haut en couleur présenté à Wendake, près de Québec. Comportant de la musique, des chants et des danses, le spectacle est basé sur la mythologie de la Nation huronne-wendat, dans une mise en scène contemporaine, énergique et envoûtante. L’histoire raconte la quête initiatique d’un homme nommé Kiwhata qui se retrouve dans un espace inconnu pour découvrir son peuple d’origine et les gens qui l’habitent. Kiwhata, homme centré sur le modernisme et la vitesse de la vie, devra comprendre la nécessité de revenir aux sources pour un meilleur équilibre de la planète et de l’humanité. Le spectacle est présenté à l’amphithéâtre de la Nation et débute à 20 h 30.

Ozalik2

galerie6

SONY DSC

Six activités familiales à faire en famille à Québec cet été

 Chateau_Frontenac

Québec se distingue par son histoire et sa beauté. Mais c’est aussi une ville effervescente, où les activités familiales abondent. Beau temps, mauvais temps, embarquez la marmaille et suivez le guide !

Québec_-_231

Pour les visiteurs qui y débarquent pour la première fois, Québec, ville consacrée patrimoine mondial par l’UNESCO, c’est surtout le berceau de l’Amérique francophone et de vieux murs. Mais il y a bien plus à voir et à faire quand on arrive avec ses enfants !

quebec2

1.  VISITEZ LE QUARTIER PETIT CHAMPLAIN ET LES FANTÔMES QUI L’ANIMENT

Il serait sacrilège de visiter la capitale sans faire un saut au Vieux-Port et dans le Quartier Petit Champlain, véritable point de départ de l’implantation française en Amérique du Nord. De la terrasse Dufferin, descendez la côte de la Montagne jusqu’à l’escalier Casse-Cou, sur votre droite. Au pied de l’escalier se trouve la rue du Petit-Champlain, une étroite voie piétonne qui fourmille d’activités.

PetitChamplain

Chaque soir, lorsque le ciel commence à s’obscurcir au-dessus de la ville, les guides des Visites fantômes de Québec allument leurs lanternes pour arpenter les rues en racontant leur passé mystérieux. À compter de 20 h 30, jusqu’au 31 octobre, laissez-vous guider au gré de 400 ans d’histoires de fantômes et autres mystères oubliés. Les rues pavées de pierres et les anciens bâtiments du quartier offrent la scène idéale pour cette expérience vraiment unique au cœur de la ville. Frissons garantis. Attention ! Les ados adorent ! Il est recommandé de réserver. Adultes / 20 $. Étudiants / 17 $.

visitesfantomes

2.  PASSEZ AU MUSÉE DE LA CIVILISATION

À proximité du Quartier Petit Champlain se trouve le Musée de la Civilisation, situé au 85 rue Dalhousie. Un musée thématique pas comme les autres, populaire et accessible, orienté vers la participation et l’interaction, un lieu d’étonnement et de réflexion, pour un public de tous les âges.

Musee_exterieur

Cet été, il ne faut pas rater « Paris en scène », une exposition spectaculaire qui évoque toute l’effervescence du Paris de la Belle Époque à travers ses principales incarnations, ses hauts lieux, ses instants marquants et ses acteurs: les Halles, le music-hall, le théâtre, les parcs, les jardins, les salons d’artistes, le pavillon d’Alma, les expositions universelles, le Chat noir, le Moulin rouge, Sarah Bernhardt, Toulouse-Lautrec et plus encore. Un merveilleux voyage dans le temps et dans l’espace.

À l’intention des enfants, le Musée propose l’activité « Paris Belle Époque avec Titi ». En compagnie de Titi, un gamin de 7 ans, les enfants découvriront Paris à l’époque du cinéma muet, des premières automobiles, de l’invention de l’électricité et de la construction de la Tour Eiffel ! L’activité d’une durée de 35 minutes s’adresse aux 6 à 10 ans. Adultes / 15 $, 12 à 16 ans / 5 $, 11 ans et moins / gratuit.

Paris_en_scène

3.  RENDEZ VISITE AUX 10 000 ANIMAUX MARINS DE L’AQUARIUM DU QUÉBEC

Plongez dans la mer… à l’Aquarium du Québec. Assistez à l’entraînement et aux repas des morses et des phoques, regardez nager les ours blancs et rendez visite aux 10 000 autres animaux marins qui peuplent l’aquarium : poissons, reptiles, amphibiens, invertébrés et mammifères marins. Profitez-en pour pique-niquer, vous rafraîchir dans les jeux d’eau et franchir le parcours d’Arbre en Arbre adapté aux jeunes. De quoi vivre une journée tout à fait exceptionnelle !

polarbear

PHOTO: SEPAQ

Un nouveau pavillon inauguré l’an dernier, et reproduisant l’ambiance mystérieuse des fonds marins, accueille des nouveaux venus : des méduses, plusieurs espèces de dragons de mer, des hippocampes, des raies et des requins-marteaux, en plus d’offrir un bassin qui permet aux enfants de toucher aux animaux sous la supervision du personnel. Adultes / 17 $, 2 ans et – / gratuit, 3 à 17 ans / 8.50 $, famille (un adulte et enfants) / 34 $, famille (deux adultes et enfants d’une même famille) / 51 $.

AQU - Aquarium du Québec

PHOTO: SEPAQ

4. TOMBEZ EN AMOUR AVEC LES 83 MÈTRES DE LA CHUTE MONTMORENCY

Il y a du nouveau au Parc de la Chute-Montmorency cet été, le deuxième site touristique le plus fréquenté du territoire de la capitale, après le Vieux-Québec. Circuits de via ferrata, nouvelles cabines de téléphérique, borne de recharge pour voitures électriques, visites guidées et nouveau décor à la terrasse du Manoir Montmorency figurent parmi les nouveautés qui vous feront tomber ou retomber en amour avec l’une des merveilles naturelles parmi les plus spectaculaires du Québec. Des escaliers (487 marches) permettent d’observer la chute sous différents angles, tandis qu’un pont suspendu relie les deux côtés du parc.

parcour de la via ferrata au parc de la chute montmorency

PHOTO: SEPAQ

Les enfants adorent monter à bord du téléphérique qui transporte les visiteurs entre la base et le sommet de la chute (83 mètres) qui dépasse de 30 mètres les chutes du Niagara. En plus du confort amélioré, les visiteurs peuvent dorénavant profiter d’une balade commentée par un guide-animateur. Des visites guidées en compagnie de Sieur Haldimand ou Mathilde Robin (mieux connue sous le nom de Dame Blanche) sont également proposées les week-ends, jusqu’au 1er septembre prochain. Ne quittez pas la région avant d’avoir fait cette visite inoubliable !

parcour de la via ferrata au parc de la chute montmorency

PHOTO: SEPAQ

En partenariat avec les Tours du Vieux-Québec, il est dorénavant possible de se rendre au Parc à bord d’une navette proposée aux visiteurs au départ de la Place d’Armes, devant le 12, rue Sainte-Anne (le bureau d’information touristique du Vieux-Québec).

amazone1

5.  PRENEZ DU PLAISIR AU VILLAGE VACANCES VALCARTIER

Tout près de Québec, à Saint-Gabriel-de-Valcartier, l’irrésistible Village Vacances Valcartier, situé au 1860, boul. Valcartier,  est un univers magique avec ses 35 glissades d’eau chauffées, ses 2 rivières thématiques, ses 100 jeux d’eau et son énorme piscine à vague ! Parmi les vedettes de cet été, citons Mirage, une attraction à la thématique exotique dans le style de mille et une nuits, inaugurée l’an dernier et qui comprend à elle seule une immense piscine chauffée, 12 glissades et 40 jeux d’eau.

citedonjons

Sa magnifique sculpture de château de sable, avec tourelles et forteresse, enchante les petits ! Mon attraction préférée demeure cependant la Cité des donjons, des glissades originales et surprenantes, une rivière ensorcelée, des sorcières maléfiques et une gargouille géante dans un décor fantastique de l’époque médiévale.

amazone

Quant à ma fille, elle ne jure que par l’Amazone, une rivière d’aventures tropicales sur un parcours exotique d’un demi-kilomètre. Wow ! Une journée, c’est vraiment pas assez !!  33.92 $ / adulte, 26.96 $ / enfant. Mines réjouies garanties !

MégaParc

6. MAGASINEZ BRANCHÉ

Les jours de pluie, ou pour magasiner tout en faisant plaisir à tout le monde, c’est la halte obligée aux Galeries de la Capitale, situées au 5401, boulevard des Galeries, Québec.

perro_300

Il s’agit d’un centre commercial comportant plus de 250 magasins et boutiques auquel est annexé un immense parc récréatif intérieur de 20 attractions et manèges pour toute la famille, dont une grande roue, une patinoire de dimension réglementaire, des montagnes russes et un petit train qui vous plongera au cœur de l’antre des fées, un nouveau concept issu de l’imaginaire et des connaissances de la mythologie des petits peuples de Bryan Perro, auteur de la populaire série Amos Daragon, traduite en 19 langues et vendues à plus d’un million au Québec !

homme d'acier

Terminez la journée au cinéma IMAX. Les prochaines semaines, on peut entre autres y voir « L’homme d’acier en 3D », « Dragons 3D : Du mythe à la réalité », « Le Dernier récif 3D », « Arctique 3D ». 49 $ / 2 adultes + 2 enfants.

FAITES DE BEAUX RÊVES CHEZ NORMANDIN

Réputé pour son hospitalité, le Groupe Normandin propose deux hôtels particulièrement bien situés et offrant un rapport qualité/prix absolument exceptionnel. Un must dans la région quand on voyage en famille !

Le premier établissement, l’Hôtel & Suites Normandin se trouve à deux minutes à peine des Galeries de la Capitale, à proximité des grands axes routiers. Moderne, confortable et accueillant, l’hôtel est parfaitement adapté aux besoins des familles. Le personnel y est d’une gentillesse légendaire et l’hôtel est d’une propreté irréprochable ! 4700 Boulevard Pierre-Bertrand, Québec, tél. : 418-622-1611

Hotel N Beauport (Normandin)

Le second établissement, le N Hôtel, n’a ouvert ses portes qu’en décembre dernier. Il se trouve dans l’arrondissement Beauport, à proximité du Parc de la Chute-Montmorency et a nécessité un investissement de 6 millions $. Dès le hall d’entrée, l’esprit de confort se fait sentir ! Toutes les chambres sont pourvues d’un lit «King » avec matelas et literie de qualité supérieure, d’une connexion wi-fi gratuite, d’un téléviseur à écran plat, d’un mini-frigo, d’un micro-onde ainsi que d’un espace bureau avec chaise ergonomique, le tout, sans fumée et sans tapis. Plusieurs chambres offrent également un lit « Queen » escamotable, parfait pour les familles ! ‪3390 Boulevard Sainte-Anne, Québec, tél. : 1 855-666-1226.

exterieurOeuforie

À L’HEURE DES REPAS, C’EST L’OEUFORIE

Le restaurant L’Oeuforie Steak Frites & Cie vient de célébrer l’ouverture de sa terrasse. Situé au 850 boulevard Pierre-Bertrand, il s’agit du restaurant familial par excellence. L’expérience gastronomique commence à l’heure du petit-déjeuner. Il s’agit d’un repas de fête à l’Oeuforie ! À partir de 12 h, en semaine, et de 16 h, la fin de semaine, le resto ouvre la voie au concept Steak Frites & Cie, soit un restaurant à la carte rafraîchissante en cette saison estivale avec sa spécialité de neuf tartares des plus savoureux. Au menu du jour s’ajoutent une cinquantaine de plats appétissants, dont des grillades, principalement les côtes levées, les filets mignons, l’entrecôte, la bavette de bœuf, les brochettes et les burgers qui font le délice des invités. Steak Frites & Cie propose aussi une belle variété de poissons et de fruits de mer, dont des moules, pétoncles, crevettes et calmars, ainsi que de pâtes et sandwichs. Difficile de trouver un meilleur rapport qualité-prix en ville, surtout lorsqu’on voyage en famille ! La terrasse chauffée est fort agréable et le concept « Apportez votre vin » est fort apprécié. Vous me donnerez des nouvelles de la carte des desserts. Absolument sublime !! 805, boulevard Pierre-Bertrand, Québec, tél. : 418-681-4419.

oeuforie

En visite à Québec ? Coup de coeur pour l’Auberge Saint-Antoine !

Auberge-Saint-Antoine1

Vous pensez visiter la ville de Québec cet été mais ne savez pas encore où vous séjournerez ? Pourquoi pas dans un hôtel figurant au palmarès des meilleurs hôtels de la planète des magazines Travel & Leisure et Condé Nast Traveler ? Dans le Vieux-Port de Québec se trouve une auberge tout à fait unique au pays, voire en Amérique du Nord. Hôtel de luxe, face au majestueux fleuve Saint-Laurent, voisin des remparts, des musées et des rues animées du Petit Champlain, l’Auberge Saint-Antoine propose 95 chambres et suites de luxe, sur l’un des plus riches sites archéologiques de la vieille capitale.

Auberge-st-antoine3Si les murs de pierre pouvaient parler, ils auraient plus de 300 ans d’histoire à raconter. En Amérique du Nord, c’est exceptionnel. La famille Price de Québec, qui en est propriétaire, a su préserver le caractère historique de la propriété, tout en l’adaptant aux exigences d’un établissement du XXIe siècle. « Nous souhaitions voir l’Auberge Saint-Antoine témoigner de l’art de recevoir, du confort et du raffinement conjugués à la québécoise », soulignent-t-ils.

UN IMMEUBLE RICHE D’HISTOIRE

auberge saint-antoine2Logée sur l’Ilôt Hunt, l’hôtel fait partie intégrante de l’histoire de la ville. À ses débuts, la propriété a servi de quai puis de batterie de canons et a ensuite été utilisée par des marchands britanniques, alors que Québec était l’un des plus importants ports d’Amérique du Nord. Les trois bâtiments, datant des XVIIIe et XIXe siècles, ainsi que les vestiges étonnamment bien conservés du quai bâti par Charles Aubert de La Chesnaye, possèdent une grande signification historique. Les lieux étaient pourtant abandonnés depuis des années lorsque la famille Price en a fait l’acquisition, en 1992.

AubergeSaint-Antoine7

Photo: Lise Breton

Le bâtiment est un consortium de quatre structures différentes issues des années 1600 jusqu’à 1991. Lors de la rénovation, plusieurs des matériaux  d’origine ont étés recyclés puis réutilisés. De très vieilles poutres de pin (de 40 pieds de long X 24 pouces d’épaisseur), par exemple, furent transformées en bureaux pour les chambres. Des madriers de chêne datant de 300 ans furent aussi récupérés pour en faire des comptoirs. Depuis 1990, des milliers d’artefacts ont été mis au jour au cours de recherches archéologiques réalisées sur le site par le chantier-école de l’Université Laval et les archéologues de la Ville de Québec. Lors de la construction de la section la plus récente de l’hôtel, de nouvelles fouilles ont mis à jour de nombreux autres trésors. Au total, 5 000 objets ont été récupérés. Plus de 700 de ces précieux objets de fouilles historiques sont en exposition permanente    dans le hall, les chambres, les corridors et les salles communes de l’Auberge.

UN CONCEPT D’INTERPRÉTATION À NUL AUTRE PAREIL

AubergeSaint-Antoine6« Il est rarissime qu’un propriétaire nord-américain considère et utilise l’archéologie pour en faire une signature », m’a confié Camille Lapointe, l’archéologue responsable de la rédaction des textes accompagnant les vitrines. Le hall de l’auberge présente une trentaine de niches d’interprétation mettant en valeur chacune une variété différente d’artefacts. Chaque objets retrouvés sur le site fait soit référence à l’occupation du quai, à la vocation militaire du site ou à l’un ou l’autre des aspects de la vie des habitants de la maison où de la ville.

Auberge02Ce découpage chronologique se reflète également sur les étages de l’auberge qui représentent autant de couches archéologiques. Chacun des six étages est en effet consacré à un des ses anciens propriétaires et à son époque. Dans tous les couloirs, on trouve un texte d’interprétation ainsi que des vitrines présentant des artefacts typiques de l’époque en question. Enfin, toutes les chambres portent un nom poétique, en relation avec un artefact particulier.

AubergeSAint-Antoine8

UN DESIGN AUX COULEURS DE CHEZ NOUS

Les designers New-yorkais Phillip Cozzi et Kristin Hein sont les artisans de la conception du design de l’Auberge Saint-Antoine. « Chaque projet vous laisse savoir ce qu’il veut devenir si on lui laisse la chance, dit Cozzi. Le projet de l’Auberge Saint-Antoine, à cause de sa nature historique et de son immense potentiel, englobaient toutes nos passions et nourrissaient notre expertise qui vise à recomposer l’histoire dans le moment présent. »

AubergeSaint-Antoine4Parmi les matériaux et les influences de la région, citons les planchers en ardoise et en bois massif, les murs de plâtre sculptés, les toits de cuivre, les plafonds en voûte, de larges entrées et des panoramas de rues. L’équipe responsable de la décoration de l’Auberge Saint-Antoine a abordé le projet avec une philosophie qui est également une signature : créer des lieux uniques qui harmonisent les styles divergents des différentes époques, contemporaine et traditionnelle, tout en alliant confort et raffinement. Par la reconnaissance de la beauté naturelle du panorama, le recyclage des matériaux, l’exposition des trouvailles archéologiques, l’installation d’appareils à la fine pointe de la technologie, la volonté d’une qualité durable et le mélange unique de luxe, d’histoire et d’ingéniosité, l’Auberge Saint-Antoine s’est taillée une place de choix dans le domaine de l’hôtellerie internationale.

UN RESTAURANT QUATRE DIAMANTS

Sise entre les murs de pierre de ce qui fut un entrepôt maritime au XIXe siècle, la salle à manger quatre diamants de Panache jouit à la fois d’une quiétude exceptionnelle et d’une vue privilégiée sur le fleuve et l’activité qui s’y déroule.
Au menu : La cuisine du chef Julien Dumas. Une cuisine du terroir qui sort de l’ordinaire, une approche avant-gardiste et un amour sincère pour les produits locaux, à la fois simples et sophistiqués. En saison, l’approvisionnement provient en partie du jardin biologique de l’établissement, situé sur l’Île d’Orléans, ainsi que de petits producteurs locaux. 
Enfin, la carte des vins met en valeur plus de 700 étiquettes diversifiées dans 14 pays différents. La cave accueille plus de 12 000 bouteilles, dont d’innombrables importations privées et des vins de garde.

Le midi, les nombreuses fenêtres de la salle diffusent une luminosité exceptionnelle, l’ambiance est conviviale, décontractée, le personnel est attentionné et l’endroit est animé sans être bruyant. Le soir venu, l’atmosphère est plus feutrée, sans être guindée, et de très jolis luminaires, en provenance notamment de la verrerie La Mailloche, éclairent la salle. Une mezzanine et une terrasse complètent l’ensemble.

POUR RÉSERVER

Auberge Saint-Antoine

8, rue Saint-Antoine

Québec (Québec)

Téléphone :   1 (888) 692-2211

(418) 524-6332

www.saint-antoine.co