Le « couchsurfing » ou découvrir une ville en squattant le sofa de parfaits inconnus

couchSurfing

D’aucuns connaissent déjà les échanges de logement, c’est-à-dire la formule qui consiste à échanger son logement, par exemple dans le cas d’une famille française,  avec une famille québécoise, espagnole ou américaine, le temps d’un mois de vacances. Un moyen fort agréable et économique, s’il en est, de voir du pays, surtout  quand on trimbale toute sa tribu avec soi… Mais un autre mouvement prend de l’expansion depuis quelques années. Connaissez-vous le couchsurfing ?

couch5

Une idée qui vient des États-Unis, tiens donc !

Cette fois, la formule s’adresse plutôt aux gens qui voyagent seuls, mais l’idée est tout aussi géniale. Imaginez un réseau social de quelques millions de personnes prêtes à s’offrir l’hospitalité les unes aux les autres pour une nuit ou plus ! Quelqu’un aux États-Unis y a pensé et c’est ainsi qu’est né le couchsurfing qui vous permet de faire connaissance avec des habitants du pays que vous visitez, de vous loger gratuitement au moins une nuit chez de parfaits inconnus, de partager un bout de leur quotidien et de bénéficier de conseils éclairés où que vous soyez, dans le monde entier.

couchsurfer1

La beauté de la chose, c’est que l’idée a provoqué un tel engouement que le mouvement a rapidement prit de l’ampleur et n’a déjà presque plus de frontières.  Le principal site du genre, couchsurfing.com, compte plus de 3 millions de membres dans 250 pays ! Incroyable non ? Non. Ça marche plutôt bien, en fait. On ne rapporte à peu près pas de mésaventures chez les couchsurfers et les jeunes raffolent de la formule.

Couchsurf1

Comment ça marche ?

Le principe est simple: on s’inscrit sur un sites d’échange d’hospitalité et on se lance ! L’inscription est le plus souvent gratuite. On doit évidemment préciser si on souhaite héberger des couchsurfeurs, être hébergé ou les deux. Certains sites offrent aussi la possibilité de juste rencontrer des voyageurs autour d’un verre ou d’un repas par exemple. Fait intéressant et bon à savoir, le couchsurfing ne repose pas sur la réciprocité. On peut donc demander l’hospitalité chez un habitant du pays qu’on souhaite visiter sans devoir pour autant recevoir en retour des voyageurs chez soi. On est évidemment encouragés à le faire mais, dans le cas contraire, personne ne trouvera à redire. Pratique quand on vit chez ses parents ou qu’on a prit la poudre d’escampette tout seul en laissant derrière soi un amoureux, ou amoureuse ou sept enfants…

Couchsurf2

Une fois sur place, vous êtes logé gratuitement mais le seul engagement de votre hôte consiste à vous offrir au minimum un sofa et un oreiller. Évidemment, ça demande un peu de souplesse de votre part. Il faudra vous adapter à ce que vous trouverez. Justement, les couchsurfers trouvent souvent aussi un repas du soir ou un petit déjeuner, une doudou et beaucoup de gentillesse et d’intérêt pour leur petite personne. Que demander de mieux ? Les filles voyageant seules doivent tout de même faire gaffe, doit-on le mentionner ? Enfin, la moindre des choses est d’apporter un petit cadeau de remerciement (une bouteille de vin, quelques fleurs, des bonbons, un pot de confiture, vous voyez le genre…). Rien d’extravagant évidemment. C’est l’intention qui compte ! À votre arrivée, parlez clairement de votre programme et demandez toutes les instructions concernant la maison ou l’appartement. Soyez respectueux et, en partant, laissez bien sûr l’endroit comme vous l’avez trouvé ou plus propre encore !

couchsuf5

La démocratisation du transport aérien a bouleversé notre conception du voyage, le couchsurfing  en est un des résultats parmi les plus intéressants. Le but revendiqué de l’échange d’hospitalité est de promouvoir les échanges entre les peuples afin de faire avancer la paix. Le mouvement s’appuie sur l’idée que les individus peuvent changer le monde, comme l’annonce le slogan de Couchsurfing.com : « Participez à la création d’un monde meilleur, canapé après canapé ! ». Son objectif : favoriser des expériences enrichissantes et positives.

Profitez-en, le monde est si beau et il y a tant à découvrir !

www.couchsurfing.com

couchsurf4

Publicités

5 réflexions au sujet de « Le « couchsurfing » ou découvrir une ville en squattant le sofa de parfaits inconnus »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s