En visite à Québec ? Coup de coeur pour l’Auberge Saint-Antoine !

Auberge-Saint-Antoine1

Vous pensez visiter la ville de Québec cet été mais ne savez pas encore où vous séjournerez ? Pourquoi pas dans un hôtel figurant au palmarès des meilleurs hôtels de la planète des magazines Travel & Leisure et Condé Nast Traveler ? Dans le Vieux-Port de Québec se trouve une auberge tout à fait unique au pays, voire en Amérique du Nord. Hôtel de luxe, face au majestueux fleuve Saint-Laurent, voisin des remparts, des musées et des rues animées du Petit Champlain, l’Auberge Saint-Antoine propose 95 chambres et suites de luxe, sur l’un des plus riches sites archéologiques de la vieille capitale.

Auberge-st-antoine3Si les murs de pierre pouvaient parler, ils auraient plus de 300 ans d’histoire à raconter. En Amérique du Nord, c’est exceptionnel. La famille Price de Québec, qui en est propriétaire, a su préserver le caractère historique de la propriété, tout en l’adaptant aux exigences d’un établissement du XXIe siècle. « Nous souhaitions voir l’Auberge Saint-Antoine témoigner de l’art de recevoir, du confort et du raffinement conjugués à la québécoise », soulignent-t-ils.

UN IMMEUBLE RICHE D’HISTOIRE

auberge saint-antoine2Logée sur l’Ilôt Hunt, l’hôtel fait partie intégrante de l’histoire de la ville. À ses débuts, la propriété a servi de quai puis de batterie de canons et a ensuite été utilisée par des marchands britanniques, alors que Québec était l’un des plus importants ports d’Amérique du Nord. Les trois bâtiments, datant des XVIIIe et XIXe siècles, ainsi que les vestiges étonnamment bien conservés du quai bâti par Charles Aubert de La Chesnaye, possèdent une grande signification historique. Les lieux étaient pourtant abandonnés depuis des années lorsque la famille Price en a fait l’acquisition, en 1992.

AubergeSaint-Antoine7

Photo: Lise Breton

Le bâtiment est un consortium de quatre structures différentes issues des années 1600 jusqu’à 1991. Lors de la rénovation, plusieurs des matériaux  d’origine ont étés recyclés puis réutilisés. De très vieilles poutres de pin (de 40 pieds de long X 24 pouces d’épaisseur), par exemple, furent transformées en bureaux pour les chambres. Des madriers de chêne datant de 300 ans furent aussi récupérés pour en faire des comptoirs. Depuis 1990, des milliers d’artefacts ont été mis au jour au cours de recherches archéologiques réalisées sur le site par le chantier-école de l’Université Laval et les archéologues de la Ville de Québec. Lors de la construction de la section la plus récente de l’hôtel, de nouvelles fouilles ont mis à jour de nombreux autres trésors. Au total, 5 000 objets ont été récupérés. Plus de 700 de ces précieux objets de fouilles historiques sont en exposition permanente    dans le hall, les chambres, les corridors et les salles communes de l’Auberge.

UN CONCEPT D’INTERPRÉTATION À NUL AUTRE PAREIL

AubergeSaint-Antoine6« Il est rarissime qu’un propriétaire nord-américain considère et utilise l’archéologie pour en faire une signature », m’a confié Camille Lapointe, l’archéologue responsable de la rédaction des textes accompagnant les vitrines. Le hall de l’auberge présente une trentaine de niches d’interprétation mettant en valeur chacune une variété différente d’artefacts. Chaque objets retrouvés sur le site fait soit référence à l’occupation du quai, à la vocation militaire du site ou à l’un ou l’autre des aspects de la vie des habitants de la maison où de la ville.

Auberge02Ce découpage chronologique se reflète également sur les étages de l’auberge qui représentent autant de couches archéologiques. Chacun des six étages est en effet consacré à un des ses anciens propriétaires et à son époque. Dans tous les couloirs, on trouve un texte d’interprétation ainsi que des vitrines présentant des artefacts typiques de l’époque en question. Enfin, toutes les chambres portent un nom poétique, en relation avec un artefact particulier.

AubergeSAint-Antoine8

UN DESIGN AUX COULEURS DE CHEZ NOUS

Les designers New-yorkais Phillip Cozzi et Kristin Hein sont les artisans de la conception du design de l’Auberge Saint-Antoine. « Chaque projet vous laisse savoir ce qu’il veut devenir si on lui laisse la chance, dit Cozzi. Le projet de l’Auberge Saint-Antoine, à cause de sa nature historique et de son immense potentiel, englobaient toutes nos passions et nourrissaient notre expertise qui vise à recomposer l’histoire dans le moment présent. »

AubergeSaint-Antoine4Parmi les matériaux et les influences de la région, citons les planchers en ardoise et en bois massif, les murs de plâtre sculptés, les toits de cuivre, les plafonds en voûte, de larges entrées et des panoramas de rues. L’équipe responsable de la décoration de l’Auberge Saint-Antoine a abordé le projet avec une philosophie qui est également une signature : créer des lieux uniques qui harmonisent les styles divergents des différentes époques, contemporaine et traditionnelle, tout en alliant confort et raffinement. Par la reconnaissance de la beauté naturelle du panorama, le recyclage des matériaux, l’exposition des trouvailles archéologiques, l’installation d’appareils à la fine pointe de la technologie, la volonté d’une qualité durable et le mélange unique de luxe, d’histoire et d’ingéniosité, l’Auberge Saint-Antoine s’est taillée une place de choix dans le domaine de l’hôtellerie internationale.

UN RESTAURANT QUATRE DIAMANTS

Sise entre les murs de pierre de ce qui fut un entrepôt maritime au XIXe siècle, la salle à manger quatre diamants de Panache jouit à la fois d’une quiétude exceptionnelle et d’une vue privilégiée sur le fleuve et l’activité qui s’y déroule.
Au menu : La cuisine du chef Julien Dumas. Une cuisine du terroir qui sort de l’ordinaire, une approche avant-gardiste et un amour sincère pour les produits locaux, à la fois simples et sophistiqués. En saison, l’approvisionnement provient en partie du jardin biologique de l’établissement, situé sur l’Île d’Orléans, ainsi que de petits producteurs locaux. 
Enfin, la carte des vins met en valeur plus de 700 étiquettes diversifiées dans 14 pays différents. La cave accueille plus de 12 000 bouteilles, dont d’innombrables importations privées et des vins de garde.

Le midi, les nombreuses fenêtres de la salle diffusent une luminosité exceptionnelle, l’ambiance est conviviale, décontractée, le personnel est attentionné et l’endroit est animé sans être bruyant. Le soir venu, l’atmosphère est plus feutrée, sans être guindée, et de très jolis luminaires, en provenance notamment de la verrerie La Mailloche, éclairent la salle. Une mezzanine et une terrasse complètent l’ensemble.

POUR RÉSERVER

Auberge Saint-Antoine

8, rue Saint-Antoine

Québec (Québec)

Téléphone :   1 (888) 692-2211

(418) 524-6332

www.saint-antoine.co

Publicités

7 réflexions au sujet de « En visite à Québec ? Coup de coeur pour l’Auberge Saint-Antoine ! »

      • Le Canada est immense! Quant a New York, c est indeniablement un de mes lieux de predilection, alors je pourrai vous en parler pendant des heures. Au Canada, outre le Quebec, qui est un incontournable, il y a Toronto, Vancouver, les Rocheuses… Vous voyagez seul ou en famille? Si je connais mieux vos besoins, je pourrai orienter mes chroniques… 🙂 En ce moment, je sejourne a San Francisco! Fantastique!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s